Aménager et gérer les zones inondables dans un contexte de changement global

Pourquoi les zones inondables dans un contexte de changement global?

Les zones inondables, parmi lesquelles les deltas, font partie des régions les plus peuplées de la planète. Elles sont aussi cruciales en termes de sécurité alimentaire car l’on y retrouve des systèmes agricoles –notamment rizicoles- très productifs. Ce sont également des agroécosystèmes fortement vulnérables aux inondations et à la montée des océans du fait du changement climatique. Ayant fait l’objet d’investissement très importants dans des infrastructures de contrôle des ressources en eau depuis prêt de 150 ans, la durabilité de ces zones posent maintenant question, ce qui nécessite de renouveler les approches d’aménagement et d’utilisation dont elles font l’objet.

Que faisons-nous?

Nous avons initié une étude comparative de trois grandes zones inondables dans trois pays du monde: le haut delta du Mekong au Cambodge, la plaine inondable de la Daule en Equateur et la plaine irriguée du Gharb au Maroc qui représentent la diversité des enjeux auxquels les plaines inondables font face.

Dans ces trois socioécosystèmes, nous menons des études avec des partenaires nationaux qui visent à :

  1. Caractériser le fonctionnement hydrologique complexes de ces zones
  2. Identifier et évaluer les services multiples que les plaines inondables procurent aux populations

Nous concevons et conduisons des activités participatives visant à renouveler les approches d’aménagement territorial de ces zones

Pour aller plus loin